lundi 2 juillet 2018

Des salons littéraires

Depuis 2017, et la parution de mon premier roman chez Pulp Factory, je découvre l'activité d'auteur dans les salons littéraires.

De gauche à droite: Antoine Lencou, Fabien Lyraud et moi
A ce jour, j'en ai fait 4. Il y a eu Kercabellec en Loire-Atlantique (salon généraliste où j'ai fait 7 ventes, mon record), puis Scorfel en Côte-d'Armor (salon spécialisé dans les jeux de rôles où j'ai beaucoup moins vendu, mais où j'ai fait plein de rencontres fort sympathiques), la foire du livre de Limoges (où j'ai rencontré mon éditeur pour la première fois et où nous avons bien vendu) et enfin, le festival d'Angers, en avril dernier, qui fut vraiment chouette - j'espère d'ailleurs y retourner l'an prochain.

Bref, vous le voyez, le bilan est extrêmement
De gauche à droite: Fabien Lyraud, moi et Philippe Deniel
positif pour ces salons. L'ambiance avec les lecteurs, les collègues auteurs et les organisateurs est excellente, rendant les longs moments d'attente à son stand des plus agréables.

Et il y a la cerise sur le gâteau, le lecteur achetant votre œuvre et demandant une dédicace. Evidemment, toujours un moment savoureux pour votre serviteur.

Mais pour vous donner un meilleur aperçu de ce qu'est un salon littéraire, je vous renvoie aux 2 photos de l'article où on me voit sur le stand de Pulp Factory, en compagnie de Fabien Lyraud, notre éditeur, Philippe Deniel et Antoine Lencou, confrères écrivains, à Angers en avril 2018.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire